Les Mamás en Français

 

Quatre-vingts ans après les débuts de la guerre civile en Espagne, en juillet 1936, leur souvenir est maintenant récupéré. Les Mamás belgas étaient 21. Elles étaient pour la plupart de jeunes volontaires venues d’Anvers et de Bruxelles. Elles étaient juives et ont travaillé dans un grand hôpital militaire de la région de Valence, l’hôpital d’Ontinyent, ouvert par l’Internationale socialiste.

À l’époque, le conflit cristallise toutes les tensions sociales et idéologiques d’une Europe en route vers le chaos. Les Brigades internationales, vaste élan de soutien aux Républicains, se mettent en place. Elles sont noyautées par le Parti communiste. Entre 2.400 Belges rejoignent les rangs antifranquistes, Wallons pour une bonne moitié, 20 % venant de Bruxelles et 30 % de Flandre. La Belgique a ainsi apporté la plus forte contribution de volontaires, par rapport à sa population de 8,3 millions d’habitants. Certains prendront les armes, perdront la vie, le monde ouvrier offrant des renforts bienvenus face à l’avancée des troupes de Franco vers Madrid en novembre 1936. La guerre d’Espagne sera une tragédie, avec l’arrivée d’un demi-million de réfugiés en France au-delà des Pyrénées.

Sur place, las Mamás belgas, ainsi désignées par la population, combattent en soignant.

L ‘engagement des volontaires étrangères pour la défense de la République espagnole prend tout son sens dans le cadre de la mobilisation antifasciste qui se développe au niveau européen dès le début des années 30, même si, évidemment, celle-ci n’épuise pas les modalités de cet engagement.

Documentaire

En 2017, Sven réalise avec l’aide de la Diputació de Valencia le documentaire ‘Las Mamás belgas’. Le film est sélectionné dans plus de 10 festivals internationaux et reçoit, entre autres, le Prix du Meilleur Documentaire au Festival Internationale du Documentaire de Montaverner en 2017.

Projet éducatif

Le film a servi comme point de départ à un projet éducatif avec le Lycée Français de Madrid. Dans le cadre de Portraits d’Europe initié par l’AEFE, Mme Zylbersztein en Français et M. Hess en Histoire ont invité leur classe de 3ème 9 à s’intéresser au destin surprenant des Mamás belgas, à partir du documentaire.

Expo Mamás belgas/Résister au Tyran, Conférence International “Solidarias” à Paris en octobre 2018.

Accompagnés par Sven Tuytens et leurs professeurs, les élèves ont réalisé une enquête sur ces jeunes femmes belges venues en Espagne pendant la Guerre Civile et sur le rôle des migrations en Europe au XXièmesiècle. A cette occasion, ils ont réalisé à leur tour un documentaire, Résister au Tyran, destins individuelles (33 min.), fruit de leur réflexion et de leurs productions.

Expo Mamás belgas/Résister au Tyran, Conférence International “Solidarias” à Paris en octobre 2018.

Livre

L’objet du livre de Sven Tuytens est de replacer les expériences de ces femmes étrangères engagées dans le camp républicain dans l’histoire plus longue de l’engagement féminin dans l’antifascisme.

Fin 2017 la biographie a été édité par la maison d’Édition Lannoo en néerlandais et distribué en Belgique et au Pays-Bas. Fin 2018 la version espagnole, édité par El Mono Libre sera présenté à Madrid.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.